Articles avec le tag ‘Port de pêche’

Iles du Frioul – Port de Pomègues

Port de Pomègues

Port de Pomègues

Port de Pomègues, îles du Frioul, vue sur les bassins de pisciculture de la ferme aquacole, et la Tour de Pomeguet à gauche

Iles du Frioul
Les Iles du Frioul sont un quartier de Marseille, rattaché au 7ème arrondissement ou au 1er arrondissement, selon l’administration postale ou fiscale.

L’archipel des Iles du Frioul est constitué de l’Ile de Pomègues au Sud, Ratonneau au Nord, If et le château d’If, l’îlot Tiboulen du Frioul.
Les deux îles principales sont Pomègues et Ratonneau, reliées entre elles par une digue, la digue Berry, ordonnée par Louis XVIII au XIXème siècle. La digue a permis la réalisation d’un véritable port de plaisance de 700 places.

Histoire
Les iles du Frioul ont longtemps eu une fonction militaire, à savoir la première ligne de défense du Port de Marseille. Le Château d’If sera ainsi construit sur l’ile d’If, puis sous Louis XIV, des fortification sur l’ensemble de l’archipel sous Vauban, complétant les défenses du Vieux Port (Fort Saint Jean et Fort Saint Nicolas).

Fin XIXème début du XXème siècle, les Forts de Ratonneau et Pomègues, le Fort du Brégantin, les batteries de Cavaux (du Cap Cavaux) sont édifiés, puis le Sémaphore de Pomègues. Pendant la seconde guerre mondiale, les Allemands complètent les fortifications initiales par des batteries consolidées en béton armé.

Port de Pomègues
La ferme aquacole Provence Aquaculture occupe le port de Pomègues, dans une anse protégée des vents et produits 60 tonnes de poissons par an, bars (loups) et dorades, en cages flottantes. Il s’agit de la première ferme aquacole d’agriculture biologique de France.

Vieux Port de Marseille – Vue panoramique depuis les Jardins du Palais du Pharo – Fort Saint Jean

Le Vieux Port depuis le Pharo

Le Vieux Port depuis le Pharo - Vue un soir d’hiver sur le Vieux Port de Marseille et le Fort Saint Jean depuis les jardins du Palais du Pharo. De gauche à droite, vue sur la Cathédrale Notre Dame la Major, le Fort Saint Jean (tour du Fanal, fort, Tour du Roi René), le Quartier du Panier et ses immeubles, l’Eglise Saint Laurent, le Clocher des Accoules, le Vieux Port, port de plaisance.

Fort Saint Jean
Le Fort Saint Jean est un monument historique du patrimoine Marseillais, construit au Moyen Age par l’ordre des Hospitaliers, puis récupéré par Louis XIV. Celui-ci le fait fortifier comme défense maritime et pour affirmer son pouvoir face aux Marseille, par le Chevalier de Clerville suivi de son élève Vauban. Sont visibles ici la Tour du Roi Renée, érigée à l’époque des Hospitaliers, et la Tour du Fanal, construite au XVème siècle à la demande des armateurs marseillais, pour faire office de tour de vigie.

Cathédrale Saint-Marie-Majeure
La Cathédrale Notre Dame la Major ou Saint-Marie-Majeure de Marseille est la plus récente des cathédrales de France, construite dans un style romano bizantin, tout comme la Basilique Notre Dame de la Garde, par l’architecte Léon Vaudoyer à la fin du XIXème siècle. Il s’agit de la Nouvelle Major, la vieille Major plus petite étant présente à ses côtés. Elle est classée Monument Historique depuis 1906.

Eglise Saint Laurent
L’Eglise Saint Laurent, construite sur l’esplanade de la Tourette est une église romane du XIIème siècle, paroisse des pêcheurs de Marseille.

Eglise Notre Dame des Acoules
Le clocher des Accoules est le vestige de l’ancienne Eglise de Notre Dame des Accoules, reconstruite au XIVème siècle dans le quartier du Panier, dans l’actuel deuxième arrondissement de Marseille (13002). Cette église fut démolie au cours de la Révolution. Le clocher est bâti sur une ancienne tour.

Vieux Port de Marseille
Le Vieux Port de Marseille est l’ancienne calanque de Lacydon, où arrivèrent les Phocéens. Utilisé comme port principal jusqu’au XIXème siècle, c’est alors un port marchand, de pêche et bien sûr militaire. Au XIXème siècle le Bassin de Carénage est construit pour étendre ses possibilités, bien vite limitées. Le Bassin de la Joliette est alors construit pour les activités marchandes et militaires. Un pont transbordeur pour relier les deux rives est construit au XXème siècle, et détruit pendant la seconde guerre mondiale.

Outre ses activités de port de plaisance et de pêche pour les pointus, bâteaux locaux pêchant notamment les poissons utilisés pour la bouillabaisse, le Vieux Port de Marseille est aujourd’hui un haut lieu touristique, de fête pour les voyageurs comme les habitants de Marseille avec de nombreuses bars, restaurants, hôtels, et lieux de patrimoine à visiter. Sous le Vieux Port de Marseille, entre le Fort Saint Nicolas et le Fort Saint Jean coure un tunnel automobile permettant de relier rapidement le Nord et le Sud de la Ville, ou de prendre l’autoroute (A50 et A55).

Vieux Port – Fête des Capians

Le Vieux Port pendant la fête des Capians

Le Vieux Port pendant la fête des Capians - La Fête des Capians est à la gloire des bateaux traditionnels marseillais et méditerranéens, appelés pointus. Le Capian désigne une pièce en bois fixée sur l’étrave, servant de bitte d’amarrage. Vue sur la Basilique Notre Dame de la Garde « la Bonne Mère » et l’Abbaye Saint Victor

Vieux Port – Vieux Port de Marseille, vue sur le Palais du Pharo depuis le Fort Saint Jean

Vieux Port de Marseille, vue sur le Palais du Pharo depuis le Fort Saint Jean

Vieux Port de Marseille, vue sur le Palais du Pharo depuis le Fort Saint Jean - De gauche à droite, vue sur le siège de l’Université Aix Marseille, les bâtiments souterrains accueillant le Centre des Congrès de Marseille, le Palais du Pharo et le Fort Saint Jean.

Le Fort Saint Jean accueille les expositions temporaires du MUsée des Civilisations de l’Europe et de et de la Méditerranée (MUCEM). Un pointu (bateau de pêche local) quitte le Vieux Port pour aller à la pêche, tandis qu’un Ferry de la Méridonale reliant la Corse arrive bientôt au Port de Marseille.

Histoire
Le Fort Saint Jean est un édifice militaire construit par l’ordre de moines des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem au XIIIème et XIVème siècles. Expropriés par le roi Louis XIV souhaitant reprendre le contrôle de la ville de Marseille, le fort dans son aspect actuel est construit par Chevalier de Clerville aidé de Vauban et constitue une des défenses du Vieux Port, avec le Fort Saint Nicolas et dans une moindre mesure l’Abbaye Saint Victor.

Actuellement
Le Fort Saint Jean est classé monument historique depuis 1964, c’est un lieu de visite touristique mais également d’exposition temporaire du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM).

Le chemin au bord de l’eau se prolongeant le long du Fort Saint Jean est un lieu de promenade prisé des Marseillais et des touristes, qui permet aujourd’hui de relier le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM).

Vieux Port – Le Vieux Port de Marseille depuis le Fort Saint Jean

Le Vieux Port de Marseille depuis le Fort Saint Jean

Le Vieux Port de Marseille depuis le Fort Saint Jean - Un matin de printemps, vue sur le Vieux Port de Marseille depuis le Quai sur le Fort Saint Jean. De gauche à droite, les navires des Douanes, différents bateaux de plaisance, de pêche amarrés, la Basilique Notre Dame de la Garde, l’Abbaye Saint Victor, le Quartier Saint Victor.

Un pêcheur amateur tente d’attraper des poissons avec ses cannes tandis qu’un pécheur professionnel qui le Vieux Port de Marseille sur son pointu, bateau de pêche traditionnel.

Vieux Port – Le Vieux Port de Marseille, Quai des Belges sous la neige

Le Vieux Port de Marseille, Quai des Belges sous la neige

Le Vieux Port de Marseille, Quai des Belges sous la neige - Vue sur les navettes des Calanques Marseille Cassis.

Histoire
Alors appelé calanque de Lacydon, le Vieux Port le premier lieu de débarquement des Phocéens vers 600 avant JC. L’Abbaye Saint Victor est construite au IVème siècle au bord de sa rive Sud. Les quais furent construits sous Louis XII et Louis XIII, entre le XVe et le XVIIe siècle.

Le Vieux Port subit de profonds changements aux XVIème et XVII siècle : destruction des remparts, construction de la Maison de Ville (actuel hôtel de ville), la Maison Diamantée, transformation du Fort Saint Jean après avoir exproprié les Hospitaliers, construction du Fort Saint Nicolas par le Chevalier de Clerville puis Vauban, sur ordre de Louis XIV.

Au XIXème siècle, le Vieux Port fait l’objet de travaux avec la construction du bassin de carénage visant à étendre ses capacités, bientôt limitées : en 1844, le gouvernement ordonne alors la construction du bassin de la Joliette au Nord, avec la construction de la digue du large.

Au début du XXème siècle, un pont transbordeur est construit pour relier la rive Nord à celle Sud, entre Fort Saint Jean et Fort Saint Nicolas/bassin de carénage. Il est détruit en 1944, en parallèle de la destruction systématique du quartier du Vieux Port. La rive Nord est reconstruite en 1948 par l’architecte Fernand Pouillon.

Actuellement
Le Vieux Port de Marseille est situé dans l’hypercentre de Marseille, est LE point névralgique de la Cité Phocéenne.

Il s’agit tout d’abord d’un gigantesque rond point servant à la distribution du traffic automobile dans le centre ville : relié avec les autoroutes A7 et A55, le tunnel Prado Carénage, distribuant vers les quartiers avec la Canebière (quartier Saint Charles), la Rue de la République (Joliette), le Cours Jean Ballard (Castellane), le Boulevard Charles Livron (Prado/Endoume). Le Vieux Port est accessible en métro avec la ligne 1 (arrêt Vieux Port/Hôtel de Ville). C’est également un des points de départ vers les Calanques (bateau visible ici), et les îles du Frioul avec la Navette Frioul If Express.

Le Vieux Port est également un haut lieu touristique marseillais avec ses nombreux restaurants (la nautique, Le Tribeca, Les Canotiers, Le Marseillois …), bars, hôtels (Radisson Blu, Hôtel-Yacht Sud One Hôtel). Il abrite plusieurs lieux de culture et patrimoine avec le théâtre de la Criée, l’Hôtel de Ville, le Fort Saint Nicolas, Fort Saint Jean.

Enfin, le Vieux Port est un lieu dédié au nautisme et la plaisance avec un port d’amarrage pour bâteaux de pêche, plaisance, yachts, le bassin de carénage pour petits bâteaux, les douanes, la capitainerie et la Société Nautique de Marseille

Dans le cadre de la Capitale Européenne de la Culture, le Vieux Port fait actuellement l’objet de travaux de réaménagement, réalisés par l’architecte Norman Foster et le paysagiste Michel Desvigne, visant à le rendre semi-piéton, tout en conservant son rôle de distribution du traffic automobile dans l’ensemble du centre-ville.

Quartier Endoume Corniche Kennedy – Anse de la Fausse Monnaie

Anse de la Fausse Monnaie

Anse de la Fausse Monnaie  - De gauche à droite, vue au crépuscule sur l’archipel des îles du Frioul dont Château d’If illuminé, la célèbre villa jaune de la presqu’ile de Malmousque, l’Anse de Maldormé, l’hôtel restaurant le Petit Nice Passédat, l’Anse de la Fausse Monnaie et les arches de la Corniche John Kennedy.

L’Anse de la Fausse Monnaie à droite abrite quelques pointus, bateaux de peche locaux, un club de kayak avec location, des cabanons de pêcheurs traditionnels.

Quartier Endoume Corniche Kennedy – Anse de la Fausse Monnaie

Anse de la Fausse Monnaie

Anse de la Fausse Monnaie  - Vue au petit matin sur l’hôtel restaurant le Petit Nice Passédat, les rochers prisés par les Marseillais pour bronzer et se baigner, les arches de la Corniche Kennedy à Marseille.

L’Anse de la Fausse Monnaie à droite abrite quelques pointus, bateaux de peche locaux, un club de kayak avec location, des cabanons de pêcheurs traditionnels.

Quartier Endoume Corniche Kennedy – vue sur la corniche

Corniche Kennedy

Quartier Endoume Corniche Kennedy – Port de Malmousque

Port de Malmousque

Port de Malmousque dans l’Anse de Malmousque (prequ’ile de Malmousque au second plan), vue nocturne sur le port de pêche situé dans le 7ème arrondissement de Marseille, ses cabanons et ses nombreux pointus ou barquette, barque de pêche traditionnelle de Méditerranée.
L’accès piéton s’effectue par la rue des pêcheurs, la rue Va à la Calanque depuis la Corniche Kennedy.